De nouveaux diplômés ECCOFOR !

19 Juil, 2021 | Education et formation

L’année scolaire terminée, l’école de production basée à Dôle (Jura) ECCOFOR publie les résultats d’examen et recueille le témoignage d’un jeune actif.

Résultats aux examens :

• 5 jeunes sur 5 ont obtenu le C.F.G. ;

• 6 jeunes sur 6 ont obtenu le D.E.L.F. niveau A2 ;

• 1 jeune sur 1 a obtenu le D.E.L.F. niveau A1 ;

• 8 jeunes sur 8 ont obtenu l’A.S.S.R.2 ;

• Les 3 jeunes qui se sont présentés au C.A.P. de serrurier / métallier ont obtenus le diplôme et 2 d’entre eux vont signer un contrat d’apprentissage en juillet en bac-pro ;

• Les 2 jeunes qui se sont présentés au titre professionnel « entretien automobile » ont validé les certificats suivants : 3 C.C.P. sur les 3 présentés

Témoignage de Steven, ancien élève

« Un jeune qui quitte l’école, c’est un nouveau commencement pour lui, celui d’une responsabilité à part entière, dans le monde du travail » explique Annie Millot, membre de Conseil d’administration ECCOFOR et enseignante. « A ECCOFOR, nous aimons avoir des nouvelles des anciens élèves car le C.A.P. ne fait pas tout. Comment vivent-ils le passage vers la vie professionnelle ? »

Le vendredi 18 juin, Steven était sur site et a pris le temps d’échanger avec les jeunes présents à l’école sur ce qu’il vit aujourd’hui. Steven travaille au sein de l’entreprise Rémy à Dannemarie-sur-Crête depuis deux ans. « Ce que j’ai appris à ECCOFOR, je m’en sers encore aujourd’hui.»

«Je n’ai pas perdu l’habitude de faire des fiches de débit… et l’oiseau que j’ai réalisé en art plastique, avec Pierre, m’a permis d’apprendre à composer, partir de plusieurs éléments pour les mettre ensemble.»

Aussi, à ECCOFOR, «j’ai appris l’entraide. Quand on est en déplacement, le travail en équipe, c’est important.» Pour lui, le passage à la vie professionnelle, chez Rémy, s’est fait sans grande difficulté car il connaissait déjà l’entreprise.

Il y avait fait un stage de trois semaines au cours de sa formation. Dès son arrivée, Steven a eu un poste de travail à lui. Il se souvient d’avoir commencé par des gardecorps, tout seul. « Les garde-corps, on les faisait ensemble à ECCOFOR, là, j’étais capable de les faire tout seul. Chez Rémy, je fais des choses plus difficiles maintenant, mais c’est à partir de ce que j’ai appris à ECCOFOR que je travaille maintenant.»

Plus d’informations : http://www.eccofor.fr/fr/association-eccofor-dole.php