Le Marais Sainte Thérèse

Notre projet

Lutter contre la fracture numérique en intégrant des outils numériques au cœur des formations

Depuis 10 ans, le Marais Sainte Thérèse développe des formations pour des jeunes en précarité, mais volontaires pour accéder à l’emploi. Ce sont, soit des migrants, soit des français de souche ayant connus une scolarité chaotique. Le but du projet est aussi de lutter contre la fracture numérique en intégrant des outils numériques au cœur des formations.

Le budget du projet se compose de l’achat de 10 tablettes d’un coût unitaire de 800 euros (tablette + étui de protection + assurance casse) et du coût pédagogique (280 heures* 25euros/ heure).

Centre Sèvres
Lutter contre la fracture numérique en intégrant des outils numériques au cœur des formations

Le Marais Sainte Thérèse

Jeunes
300
15 000 €
Saint-Etienne

Plus d’info

Le saviez-vous ?

 

Le Lycée professionnel « Le Marais Sainte Thérèse » forme 330 élèves – en formation Initiale scolaire et par apprentissage – sur les filières suivantes : CAP et Bac agent de sécurité, CAP CIP (Conduite de ligne), CAP Chaudronnerie en apprentissage, BAC Pro Chaudronnerie, BAC Pro Microtechnique, BAC Pro SN (Systèmes numériques), BAC Pro Optique lunetterie, Bac Pro Prothèse Dentaire, Prépa BTS Prothèse dentaire.

Le Marais Sainte Thérèse est également un Centre de formation continue formant 892 apprenants : 1/3 de demandeurs d’emploi, (formation de plusieurs mois), 2/3 de salariés, (formation courtes de 1 à 2 semaines) dans les secteurs suivants : Soudure, Chaudronnerie, Tuyauterie, Usinage, Rectification, Polissage, Métrologie, Gestes et postures, Diététique, Formation à La relation, Sécurité.

Contact

Emilie DECHELLE : emilie.dechelle@lmstherese.fr

Philippe DARRAS : philippe.darras@lmstherese.fr

En savoir plus : www.lycee-professionnel-centre-formation-lemarais-sainte-therese.fr/

Soutenir ce projet

En soutenant ce projet, vous permettez :

– à chaque apprenant de se familiariser aux cours en ligne et à l’utilisation du numérique pour se former ;

– à chaque personne n’ayant pas accès au numérique chez soi de pouvoir emprunter une de ces tablettes pour avancer dans sa progression chez lui ;

– à chacun de progresser à son rythme en mêlant, au sein même de l’atelier, la théorie à la pratique grâce à l’utilisation de tablette pour étudier les cours au pied de la machine ;

– le développement de cours à distance pour qu’il n’y ait plus d’interruption lors des formations (confinement, maladie, etc).